Choisir un correcteur d’orthographe

Calliope Calliope 0
correcteur d'orthographe

À la fin d’un paragraphe, un réflexe nous pousse à lever les yeux du clavier pour détecter les fautes de frappe ou encore pour trouver les erreurs de grammaire. Peu importe l’expérience en rédaction de texte, certaines fautes d’orthographe trouvent le moyen de bien se cacher au risque de publier l’article en l’état.

Pour nous assister dans la relecture du texte, un correcteur d’orthographe peut se révéler être un allié précieux. Soyons honnête, un courriel, un document interne ou encore une dissertation sera lu avec moins d’intérêt s’il y a avec une faute à chaque ligne. De plus, la langue française est réputée pour être une langue complexe. Seuls les élus de l’Académie française maitrisent à la perfection les multiples exceptions grammaticales.

Voici donc un guide des correcteurs d’orthographe en français gratuits, qui facilitent la recherche de fautes dans les textes. La liste proposée n’est pas un classement sur le niveau de détection de fautes. L’article présente un ensemble d’outils dans lequel vous pourrez choisir le correcteur d’orthographe qui vous convient le mieux.

Grammalecte

Grammalecte

Apparu en janvier 2011 sur la base d’Aspell, Grammalecte est un ensemble d’outils et de dictionnaires dédiés à la langue française. Ces aides à la rédaction se composent d’un correcteur orthographique, d’un conjugueur et d’un module consacré aux erreurs typographiques. Son principe de fonctionnement est d’analyser le paragraphe en cours de rédaction afin de proposer des suggestions et des corrections qu’il suffit d’accepter.

Entièrement gratuit, il est possible que vous utilisiez déjà Grammalecte dans votre logiciel de traitement de texte. En effet, ce correcteur grammatical est une extension installée fréquemment sur les suites bureautiques (Libre Office), sur les navigateurs internet (Firefox, Chrome) ou encore sur les clients de messagerie (Thunderbird).

L’installation de ce correcteur d’orthographe est rapide et facile à réaliser. La première étape consiste à se rendre dans le menu des extensions pour rechercher les dictionnaires à installer. Puis après le téléchargement des greffons, les aides à la rédaction s’insèrent dans l’éditeur de texte. Les outils de Grammalecte sont discrets et ne gênent pas l’ajout de nouveau texte à votre article. Lorsqu’un mot ou une locution est souligné en rouge, il suffit d’un clic droit pour afficher les propositions de correction.

Cordial

Cordial

Depuis plus de trente ans, la société toulousaine Synapse développe des outils d’aide à la rédaction. Le nom du logiciel Cordial est en fait l’acronyme de “CORrecteur D’Imprécisions et Analyseur Lexico-syntaxique”. La société s’adresse à tous ceux qui ont besoin d’analyser des corpus aussi bien pour la correction que pour l’analyse. En effet, une version de Cordial a même été développée pour les chercheurs en linguistique comprenant en autres un outil l’étiquetage morpho-syntaxique.

Ce logiciel de correction grammaticale s’intègre facilement dans les traitements de texte courants aussi bien sous Windows que sous Macintosh. En plus de la correction orthographique, Cordial propose également des ressources permettant à chacun de progresser. Notamment sur le site internet, un simple clic vous amène sur les dictionnaires, les manuels de typographie et les fiches de grammaire.

Le logiciel Cordial se décline en deux versions, l’une payante pour les professionnels, l’autre gratuite pour un usage moins fréquent. Pour cela, il suffit de se rendre sur le site internet de Cordial pour soumettre votre texte au correcteur d’orthographe. Un code couleur guide le rédacteur dans l’amélioration et la correction du texte: du rouge pour les erreurs de syntaxe, du bleu pour les fautes d’orthographe et de grammaire, et du vert pour les suggestions. La limite de 1000 mots pour la version gratuite est largement suffisante pour corriger les textes de la vie quotidienne.

Techniques pour vérifier son texte

Pour limiter la longueur de l’article, la revue des correcteurs d’orthographe se résume à la présentation de deux outils. Un billet du blog sera consacré à outil de rédaction Antidote, au correcteur orthographique Scribens et à la startup MerciApp.

La relecture du texte est une étape essentielle après la rédaction d’un article. Des outils basés sur l’intelligence artificielle corrigent la majorité des fautes d’orthographe, de grammaire ou encore d’accord. En complément, je vous conseille de reprendre votre article quelques jours après l’avoir rédigé. Avec des yeux reposés, le coquilles sont bien plus faciles à corriger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *